Les 3 états d'un feu tricolore / Auteur : Shinxenius / Licence : GFDL / Source : Wikimedia

Méditer au feu rouge

Vous pouvez méditer pendant la durée d’un feu rouge.  A chaque feu tricolore. La durée d’un feu rouge est d’environ une minute au rouge. Il suffit de comprendre ce qu’est la méditation. Les enfants savent parfaitement ce qu’est la méditation lorsqu’ils sont « absorbés » dans ce qu’ils font.

1 – Méditer demande de s’arrêter

Dans le flux de circulation, vous êtes distraits, c’est à dire tirer dans deux directions en même temps : ralentir ou accélérer, dépasser à droite ou à gauche, prendre la file la plus proche ou la plus éloignée. Soudain, imprévisible, le feu rouge vous impose, que vous le vouliez ou non un arrêt forcé, l’arrêt de votre véhicule devenu une « auto-immobile », un instant d’arrêt pour vous.

La méditation demande une préparation physique : être assis ou immobile, vous l’êtes dans votre auto, une temps minimum, un temps interminable d’une minute et une solitude propice à la concentration. La majorité des conducteurs/trices sont seul(e)s dans leur voiture.

2 – Méditer demande de focaliser son attention

La durée de l’arrêt vous permet de focaliser, c’est à dire de concentrer votre attention sur un seul objet, un objet unique : le feu tricolore. Timothy Gallwey définit la concentration comme un « processus de soustraction » de tout ce qui distrait l’attention.  Moins de bruit. Dans votre habitacle fermé vous êtes protégé du bruit. Moins de contacts, vous conduisez seul.  Moins de mouvement, vous êtes assis, redressez-vous ! Moins de sollicitations extérieures. Le feu va vous y aider.

Il suffit pour vous de regarder le feu et uniquement le feu de manière à « soustraire » toutes vos autres pensées : la réunion à neuf heures, le retard possible, les coures à faire en rentrant, la pile de chemises, le projet alpha toujours en souffrance, les audits attendus…

Pendant une minute, vous pouvez méditer en focalisant votre attention sur le feu qui vous arrête !