Articles

C’est fait ! En une fois…

Ma maman, quand elle avait fini de préparer une béarnaise, de cuire une tarte aux pommes maison disait deux mots magiques : « C’est fait ! » Ce qui signifie fini, bien fait, en une fois et évite la « corvée » de la reprise ! La pâte feuilletée l’était réellement « comme de la dentelle » !

C’est fait en une fois

Imaginez faire les choses en une fois, en une seule fois, à chaque fois ! Vous le ferez en une fois aussi difficiles qu’elles puissent a priori vous paraître ! Faites les choses en une fois en les réussissant renforcera votre crédibilité professionnelle et confirmera votre estime de vous-même ; votre conscience de vous-même et votre confiance en vous. Et supprimera le temps de la reprise.

L’expérience du temps définit deux lois :

la loi de la durée optimale définit une durée optimale pour réaliser une tâche. Au delà de cette durée définie en fonction de la personne, de la tâche et de la compétence, l’efficacité décroît.

La loi de la réussite : imaginer la réussite, visualiser la réussite, se voir en train de réussir provoque la réussite quand elle est possible et la rend possible.

C’est fait, c’est pro

C’est fait est toujours l’expression d’un « pro ». Ma maman était un « vrai » cordon bleu. Elle avait fait son « cours ménager », maîtrisait les trois bases de la cuisine : le geste, le feu et le temps. Elle préparait sa pâte feuilletée à partir d’un puit de farine, pesée à l’oeil, au gramme près, sans balance. Et la réussissait à chaque fois comme une pro ! C’est fait renvoie à la maîtrise de son art c’est à dire d’un métier fait d’une pratique, de gestes, d’opérations  qui deviennent à force de répétitions réussies presque machinales.

C’est fait ! »signifie fini, bien fait, en une fois, une fois pour toutes ! Ce qui évite la « corvée » de la reprise !

L’initiative rempart

L’initiative donne un sens à notre vie. L’initiative créatrice est un « vrai » rempart contre la substitution de votre métier par un robot. Le robot menace tous les métiers répétitifs. Quand les ouvriers ont été remplacés par  des robots, les surperviseurs et les agents de maîtrise ont souri. Quand les agents de maîtrise ont été remplacés par des robots, les cols blancs et les travailleurs intellectuels ont souri. Aujourd’hui les robots remplacent les avocats, les notaires et les rédacteurs. Les formateurs sont décimés par les MOOC. Les pilotes d’avion et les chirurgiens dans l’exercice de leur art, répètent des gestes précis et font preuve d’une adresse manipulatoire sont menacés. Le stress anéantit leur performance et reste inconnu, pour le moment, chez les robots.

L’initiative : une action

1 – Faire quelque chose au lieu d’attendre, de se plaindre ou de constater un dysfonctionnement. La victime se plaint sans agir, l’acteur, celui qui agit par lui même, agit sans se plaindre.

2 – Preuve en est donnée par l’action, la réalisation et le résultat tangible

3 – Initiative désigne le passage à l’acte au delà de la simple prise de conscience ou de l’intention.

L’initiative : une « créaction »

1 – Sortir d’une action impossible, inutile, absurde/incohérente en l’absence de moyens. Dans un hôtel, préparer une salle de séminaire soi-même en l’absence du personnel de salle ou de cuisine… L’initiative permet de sortir du non sens

2 – Redonner du sens au process dont le salarié a besoin pour « bien faire »: du temps, des moyens, du matériel qui fonctionne et des priorités définies et respectées pour faire le travail dans le « bon sens ».

3 – Supprimer l’incohérence vécue du système : demander de vendre un contrat inadapté aux besoins des clients…

Le robot menace tous les métiers répétitifs. L’initiative est un rempart contre la substitution de votre métier par un robot et donne un sens à notre vie.

Mon temps, c’est ma vie !

Katherine Pancol et Thierry Marx ont un point commun : préserver leur temps, un temps de projets. Le temps est avec le geste et le feu, un des trois invariants de la cuisine. Préserver le temps «C’est devenu mon kodawari…ce qui est indispensable à chacun et auquel on ne peut pas toucher. »

Un emploi du temps pour mener à bien ses projets

1 – consacrer 80% de son temps à ses projets:  Dormir six heures par nuit ; faire du sport avant le travail et une chose après l’autre dans le temps défini

2 – Limiter le temps des autres à 20% du temps

3 – Éviter de perdre du temps ou de se disperser : « Je n’aime pas le retard, ni les e-mails, ni les coups de fils ou textos trop longs. »

 La vie : une valse à trois temps

1 – Vivre sa vie : le temps vie . Le temps c’est votre vie..Parce que nous sommes mortels. “La vie est pour moi le trait d’union entre deux dates : celles qui sont gravées sur la pierre tombale. C’est très court.”

2 – Vivre au présent : Le temps présent – Mon credo c’est « I am I can I will I do » ; je ne me pose pas de questions. « Il faut être comme une libellule dans la vie, vivre pleinement au présent, aller à gauche, aller à droite, avancer, ne jamais reculer. »

3 – Vivre l’instant : Le temps concentré du geste

La maîtrise du geste intègre la maîtrise de l’énergie et du temps. Agir à l’instant propice. La répétition du geste crée l’automatisme, l’automatisme renforce l’adaptation, l’adaptation crée la justesse et l’harmonie. « Ton pire ennemi est l’impatience, tu n’as pas de désir, ta grande force est ta loyauté, et ton règne c’est l’adaptabilité. » Miyamoto Musashi  maître d’escrime japonais du XVIIème siècle

Nous reviendrons dans un billet sur le temps de la triple présence à soi, au temps et aux autres.